Les dernières années ont été marquées par deux grandes tendances dans la gestion d' applications et des environnements de travail à distance et centralisés : les solutions VDI traditionnelles et par ailleurs, les services et les applications dans le cloud accessibles depuis un navigateur web.

La proposition d'eyeOS allie le meilleur des deux mondes : un client web HTML5 de virtualisation qui permet d'accéder à des applications virtualisées depuis un navigateur et, par ailleurs, un bureau web personnalisable qui procure un espace de travail aux utilisateurs. eyeOS facilite l'intégration directe et élégante depuis le navigateur de tout l'environnement de travail de l'utilisateur : les applications et les services web (sans besoin de consommer des ressources supplémentaires de virtualisation) ainsi que des applications client -serveur.

 

CLIENT WEB HTML5

Le client web d'eyeOS associé au traducteur eyeOS WebSocket est une application web développée avec JavaScript et HTML5, qui lit le flux de données qui sort du protocole de transmission de VDI pour le traiter dans un navigateur. En d'autres termes, c'est un agent mais complètement développé avec une technologie web :

  • Tous les ordres graphiques, audio, clavier, souris qui sont envoyés sont traités en Javascript, transformant tout navigateur HTML5 en une porte d'entrée vers une session de VDI.
  • La technologie d'eyeOS tire son origine de SPICE. En revanche, de nouveaux Codecs d'images ont été créés, ainsi qu'un moteur graphique 2d JavaScript qui peut gérer toutes les opérations graphiques traitées dans la session à distance VDI.

 

ARCHITECTURE

Contrairement aux solutions traditionnelles de VDI, eyeOS offre une proposition hybride : accès à des services ou à des applications web en parallèle à des applications virtualisées dans un environnement unique. Ces différentes capacités du produit sont distribuées dans plusieurs environnements qui sont tous gérés à partir de l'administration d'eyeOS. Nous pouvons ainsi différencier trois environnements qui procurent à l'utilisateur son poste de travail:

  • Des services externes : des services web qui résident dans un autre serveur et auxquels on accède de façon centralisée depuis le workspace d'eyeOS.
  • Des applications locales : l'utilisateur accède aux ressources de son dispositif via eyeRun. Cette interaction avec le dispositif local est gérée par eyeOS et est transparente pour l'utilisateur.
  • Des services d'infrastructure : des services qui résident dans une infrastructure propre, que ce soit le web, les applications virtualisées ou le backend même du bureau web.

L'architecture se distingue par la désagrégation des composantes dans de nombreux modules mono tâche découplés appelés micro-services. Le niveau élevé de désagrégation, en plus de donner une plus grande robustesse, permet une analyse fine et une plus grande rapidité dans l'identification d'erreurs éventuelles et la maintenance opérationnelle de la plateforme.

 

OPTIMISATION DES RESSOURCES

eyeOS est conçu pour garantir une haute disponibilité par logiciel, évitant ainsi la duplication de l'infrastructure. Une simple marge de sécurité dans le dimensionnement de l'environnement selon la demande d'utilisation est suffisante pour garantir les SLAs les plus exigeants. L'architecture de HA par logiciel est en train de devenir le modèle prédominant pour le déploiement et la gestion des grands services globaux SaaS (Facebook, Google Gmail, Amazon…) ayant des volumes massifs d'utilisateurs. Cela suppose une économie de coûts qui procure trois avantages déterminants :

  • Réduction des coûts de matériel grâce un moindre dimensionnement
  • Réduction du coût unitaire du matériel
  • Réduction des coûts de support de niveau II

La solution eyeOS ne nécessite pas de serveur personnalisé et optimisé pour des charges de travail exigeantes. Étant donné que les dispositifs virtuels conçus pour accueillir des applications virtualisées n'ont pas d'état, l'erreur ponctuelle d'un serveur physique n'interrompt en aucun cas le service. La demande est immédiatement redirigée vers une autre machine disponible dans le pool de ressources afin de garantir la haute disponibilité du service. Cette grande tolérance à l'erreur, associée à une correction automatique en temps réel, justifie l'utilisation de matériel standard ayant un coût largement inférieur et un support humain réduit pour le deuxième niveau de support.

Le kernel d'eyeOS et le bureau Web sont totalement écrits en Node.js et Javascript, respectivement. Le moteur de virtualisation HTML5 utilise l'hyperviseur KVM et le protocole de virtualisation Spice, deux composantes Open Source de Red Hat.

VOUS DÉSIREZ RECEVOIR DAVANTAGE D'INFORMATION ?
Contactez l'équipe commerciale et le support technique d'eyeOS pour en savoir plus concernant les produits d'eyeOS et leur intégration à votre infrastructure.